Sprinteur ou coureur de fond?

 

Bonjour Chers amis,

 

Aujourd’hui me viens l’envie de vous partager un sujet qui me touche personnellement. En tant que coach et accompagnatrice, j’ai toujours eu la croyance que je me devais d’être au top 24h/24. Que je devais sourire à la vie du matin au soir, du lundi au dimanche. Je voyais souvent passer des vidéos, conférences sur les coachs tendances qui drille les foules, qui les exhortes à penser positif, avec mille stratégies pour être en forme, des modes d’emploie en 7, 8, 9 étapes vers la clé du bonheur et du succès… Qui déclarait publiquement que leur vie était merveilleuse, bouleversée… je suis sur que vous voyez exactement de quoi je parle. Evidement en tant que coach qui ne vivait absolument pas cette réalité, je me posais sans cesse la question de la pertinence de mes accompagnements (bien que je n’aie pas de retour négatif, bien au contraire).

Faisant un auto-coaching sur ce sujet je me suis rendue compte que ma pratique du coaching et celle de nombreux autres coach était bien éloignée de cela. Comprenant également que la course à la performance était bien loin de mes valeurs. J’ai pu non seulement stopper toute culpabilité et jugement sur moi-même de ne pas coller à «  l’image du coach », mais j’ai pu aussi écouter mon corps, mes cycles et les accueillir avec bienveillance.

Il faut savoir que nous sommes régis et encore plus particulièrement les femmes par des cycles. La terre, la lune, les marées, le jour et la nuit : tout est régis par des cycles. Toute comme je vous parlais dans les articles précédents des différents âges de la vie et de l’énergie qui y est bien différente, notre vie au quotidien est également régie par des cycles et des phases très différentes d’humeur, d’état émotionnel, d’état physique. Il est NORMAL d’avoir des baisses de régimes, des moments de découragement, des moments de replis sur soi. Non seulement cela est normal mais c’est aussi extrêmement bénéfique. Je me suis aperçue avec grande joie que chaque fois que j’avais ces crises de « je me sens épuisées, je remets tout en question, je n’ai envie de rien… » Suivait automatiquement un renouveau dans ma vie, une réorientation positive. Cette phase de rempli sur soi s’appel le désengagement et c’est une phase qui précède la phase dite de renouveau.

Je vous invite donc si vous vivez des moments « down » à observer ce qu’il se passe. A essayer de repérer à quel moment ou dans quel contexte votre énergie chute. Que faites vous à ce moment là ? Essayer vous à tout prix de retrouver « une pêche d’enfer » ou acceptez vous ce repli ? Respectez vous votre besoin de solitude ou vous forcez vous à voir du monde et sourire ? Acceptez-vous l’idée de vous réfugier sous la couette et accueillir cet état ? Que se passe-t-il pour vous, quel jugement avez-vous sur vous à ce moment là ? Je vous propose d’observer comment vous fonctionnez, à quelle périodicité ces phases reviennent et comment vous vous sentez quand cette phase se termine ? Moi personnellement après chaque phase de repli, je me sens joyeuse, dynamique, emplie d’amour, les idées claires, de la créativité à revendre…

Je me suis aperçue également que je n’étais pas une coureuse de fond, mais plutôt une sprinteuse. Je fonce emplie d’énergie et de dynamisme pendant une semaine avec une efficacité redoutable et puis hop pause, je flâne, je trainasse, je procrastine. Et puis hop c’est reparti pour un petit sprint. Et vous quel est votre rythme ? Coureurs de fond, sprinteur, marathonien, jongleur, vous avancer dans votre vie en hors bord ou à la voile, en flânant et regardant le paysage ou vous tracez votre route sans regarder ni à gauche ni à droite.

Je vous invite de tout cœur et vous observer et accueillir avec bienveillance votre mode de fonctionnement. Chaque être est unique, vous êtes unique et seul vous pouvez déterminer quel est le rythme qui vous convient. Je vous invite également à prendre conscience des moments où vous vous comparez, où vous ne fonctionnez pas selon VOTRE MOI !

Un petit conseil en passant : mustard en fleurs de Bach pour accompagner les fluctuations d’état et walnut pour changement, transition.

Pour les femmes qui voudraient allé plus loin dans l’accueil de leur cycles deux livres très intéressants : Maïté Trélaün, « Les trésors du cycle de la femme », Jouvence, très pratique et simple, facile d’accès. Et Miranda Grey, » Lune rouge » un peu plus vers la spiritualité.

Joyeuses découvertes sur vous-même, avec tout mon amour

Ann

 

 

Soins Altéarah Reconnexion - Harmonie



En savoir plus

 

Gamme de soins Altéarah




Vous pouvez également trouver toute la gamme de soins Altéarah disponible à la vente, n'hésitez pas à me contacter. Sur rdv.

En ce moment le ORANGE et l'OR sont mis à l'honneur, couleur d'automne, le orange pour se connecter à sa créativité, ne pas se laisser déborder émotionnellement et l'OR pour mieux se connecter à sa confiance, à son audace...